IdT – Les idées du théâtre


 

Dédicace

La Tragédie de Priam Roi de Troie

Berthrand, François

Éditeur scientifique : Déléris, Alban

Description

Auteur du paratexteBerthrand, François

Auteur de la pièceBerthrand, François

Titre de la pièceLa Tragédie de Priam Roi de Troie

Titre du paratexteÀ Madame de La Loue

Genre du texteDédicace

Genre de la pièceTragédie

Date1611

LangueFrançais

ÉditionRouen : Raphaël du Petit Val, 1611, in-4°. (Numérisation en cours)

Éditeur scientifiqueDéléris, Alban

Nombre de pages1

Adresse source

Fichier TEIhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/tei/Berthrand-Priam-Dedidace.xml

Fichier HTMLhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/Berthrand-Priam-Dedidace.html

Fichier ODThttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/odt/Berthrand-Priam-Dedidace.odt

Mise à jour2013-10-18

Mots-clés

Mots-clés français

GenreTragédie

FinalitéProposer un exemple de constance ; plaisir

Mots-clés italiens

GenereTragedia

FinalitàProporre un esempio di costanza ; diletto

Mots-clés espagnols

GéneroTragedia

FinalidadProponer un ejemplo de firmeza ; placer

Présentation

Présentation en français

Dans la dédicace de sa pièce, Priam Roi de Troie, François Berthrand d’Orléans motive le choix du genre tragique par les goûts de sa dédicataire, Madame de La Loue1. L’auteur aborde ainsi la question de la réception du genre tragique, dont la finalité première réside dans le plaisir. Mais ce plaisir ne vaut qu’en ce qu’il est joint à un enseignement moral, et que les actions et les faits pénibles représentés dans une tragédie servent de leçon à celui qui les regarde. En outre, il semble que l’auteur ne destine pas sa pièce à la scène, ou que du moins sa représentation soit secondaire, puisqu’il n’évoque que la lecture comme modalité de réception du texte. Si la première édition de Priam date de 1606, la pièce a peut-être été jouée à Bordeaux par une troupe de comédiens professionnels, mais sous un autre titre2. L’action de la pièce s’étend sur une dizaine d’années, autour de l’événement central de l’enlèvement d’Hélène : elle débute ainsi par le jugement de Pâris et se conclut avec le meurtre de Priam par Pyrrhus, qui marque la chute de Troie.

Texte

À Madame de La Loue

Madame, ayant appris par votre propre bouche, que vous preniez un extrême contentement à la lecture3 des Tragédies pour y voir les déplaisirs d’autrui, et y prendre les moyens de constamment4 supporter les nôtres5, je n’ai voulu manquer à ce que mon devoir me demandait, et votre mérite me commandait, puisque le temps m’a ouvert le pas pour franchir la barrière du service que je vous dois, et vous faire voir par ce petit présent (au front duquel comme pour un sauf-conduit6, j’ai ciselé les caractères de votre nom) que je ne me suis pas soucié d’encourir la réputation d’un ignorant audacieux7, pourvu que vous ayez mon offre pour agrément, et me fassiez l’honneur de me tenir,

Madame pour,

Votre très humble et très fidèle serviteur de BERTHRAND.