IdT – Les idées du théâtre


 

Préface

Les Intrigues de la loterie. Comédie.

Donneau de Visé, Jean

Éditeur scientifique : Barbillon, Chrystelle

Description

Auteur du paratexteDonneau de Visé, Jean

Auteur de la pièceDonneau de Visé, Jean

Titre de la pièceLes Intrigues de la loterie. Comédie.

Titre du paratextePréface

Genre du textePréface

Genre de la pièceComédie

Date1670

LangueFrançais

ÉditionParis, Claude Barbin, 1670, in-12°

Éditeur scientifiqueBarbillon, Chrystelle

Nombre de pages3

Adresse sourcehttp://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k123245c

Fichier TEIhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/tei/Donneau-IntriguesLoterie-Preface.xml

Fichier HTMLhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/Donneau-IntriguesLoterie-Preface.html

Fichier ODThttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/odt/Donneau-IntriguesLoterie-Preface.odt

Mise à jour2014-11-07

Mots-clés

Mots-clés français

SujetInventé

ActionPeu d’incidents ; caractère répétitif

Personnage(s)Caractères nouveaux

RéceptionSuccès

AutreNouveauté

Mots-clés italiens

ArgomentoInventato

AzionePochi incidenti ; carattere ripetitivo

Personaggio(i)Caratteri nuovi

RicezioneSuccesso

AltriNovità

Mots-clés espagnols

TemaInventado

AcciónPocos incidentes ; carácter repetitivo

Personaje(s)Caracteres nuevos

RecepciónÉxito

Présentation

Présentation en français

Représentée en 1669 au théâtre du Marais et publiée l’année suivante, Les Intrigues de la loterie, petite comédie en trois actes, repose entièrement sur l’engouement contemporain pour les tirages au sort ; sur cette mince trame, Donneau de Visé greffe une triple intrigue amoureuse et quelques peintures de caractères originaux.

Dans sa courte préface, le dramaturge, remarquant le succès convenable de son œuvre, en détaille les principaux mérites dans une argumentation centrée sur l’idée de nouveauté. Il souligne ainsi, en premier lieu, l’originalité d’une intrigue portant sur la loterie, sujet de presque toutes les scènes, dont le tirage n’est en effet réalisé que dans les dernières scènes de la pièce ; en second lieu, Donneau de Visé revient sur la nouveauté de certains caractères, faisant allusion aux personnages féminins, notamment à Mélisse, jeune fille férue d’astrologie, et au duo formé par Clarice, jeune effrontée, et sa mère trop bienveillante Céliane.

Texte

Préface

[NP1] Quoique les nouveautés soient souvent bien reçues en France, j’avais lieu d’appréhender que celle-ci ne fût pas du nombre, et je devais craindre qu’on ne s’ennuyât d’entendre parler d’une même chose pendant trois actes qui ne sont pas remplis de beaucoup d’incidents1. J’ai néanmoins été trompé ; et quoi[NP2]qu’on ne parlât presque plus de loterie2, cette pièce n’a pas laissé d’avoir un succès raisonnable ; mais à dire vrai, elle ne doit pas tout son bonheur à la loterie. Ce n’est pas que ce sujet ne fournit beaucoup de choses : mais comme elles se ressemblaient trop3, et qu’elles n’étaient pas assez brillantes, j’ai cru que pour rendre cet ouvrage plus agréable, j’y devais mêler quelques caractères nouveaux, et j’ai été assez heureux pour en trouver deux ou trois qui n’avaient jamais paru sur la scène. Je ne vous en dirai rien, vous jugerez en lisant cette pièce s’ils sont bien touchés4 ou non ; mais je vous prie de considérer que, n’en [NP3] faisant pas le principal sujet, je n’ai pu les mettre tout à fait dans leur jour.